Gommage

Vous avez plusieurs couches d’anti-fooling sur votre coque avec un effet millefeuille et des défauts de surface.
Cela a pour conséquence une mauvaise glisse et donc une perte de vitesse.
Avec le gommage, les voiliers gagneront quelques noeuds, les bateaux à moteur économiseront sur leur carburant.
Après le décapage de la coque, nous procédons à l’application d’un primaire époxie et d’un antifouling.
Sur certains gelcoat abimés, un enduit localisé peut être préconisé.
Dans les cas les plus importants, un ratissage complet de la coque peut être nécessaire.