UN BATEAU PROPRE EST UN BATEAU BIEN ENTRETENU :

Pour garder une longévité de votre bateau, il n’y a pas de solution miracle, c’est l’entretien. Laver votre bateau le plus régulièrement possible. Tous les mois avec une centrale anticalcaire est l’idéal. Cela permet d’éviter le vieillissement prématuré de tous les éléments de votre bateau agresser par le sel, le vent, la pluie et le soleil.

Si vous avez le désir de faire appel à une tierce personne, assurez-vous que ce soi un professionnel technicien du nautisme avec suffisamment d’expérience pour déceler les anomalies et de les régler avant que les dommages ne prennent trop d’ampleurs. Il faut aussi utiliser les bons produits, de type shampoing lustrant protecteurs de tous les composants de votre bateau comme le gelcoat, les inox, le teck, les cordages, et les tissus.

Ces produits protecteurs sont souvent efficaces pour des bateaux très peu sales. Pour des bateaux très sales, 2, 3 ou 4 lavages par an, vous pouvez utiliser des produits performant mais pour le coup agressif.

LES INOX :

Pour garder des inox sains, utiliser un polish passivant qui aura pour effet de retirer les traces de rouilles tout en retardant l’apparition de nouvelles tâche. Si toutefois l’inox a été piqué vous pouvez stopper ce phénomène sans estomper le creux formé sur l’inox. Vous pouvez utiliser des produits chimiques mais il faut bien respecter toutes les précautions d’emploi, notamment le temps d’agissement des produits, de très bien rincer et de faire attention au transfert de ces produits sur d’autres supports du bateau tel que les tissus, les alus, les plexis, le teck et les gelcoats.

LE POLISHAGE :

Il a pour effet 2 actions.

Celui qui se voit en 1er, c’est l’effet de brillance mais la plus importante est l’effet protecteur de votre gelcoat.

Si votre gelcoat est mat, si lorsque vous passez la main dessus, votre main devient blanche, lorsque vous lavez votre bateau l’eau devient blanche, il est important de faire un polishage de fond. Un brillantage n’aura qu’un effet de brillance vite estompé. Un polish de fond commence par un nettoyage en profondeur et ensuite différents passages avec des grains de plus en plus fin pour finir par une crème ou une cire protectrice.

Choisissez une marque de polish qui propose un shampoing de lavage avec une action protectrice.

Les fois d’après un brillantage sera suffisant pour conserver les bienfaits d’un polish de fond.

LE TECK :

Il est important de laver le teck régulièrement comme pour le gelcoat pour éviter les produits performant contre la saleté mais agressif pour le support.

Il est aussi très important de le nourrir. Après chaque lavage, ou pluie vous avez une partie de l’huile contenue naturellement dans le teck, bois exotique et gras, qui est rincé. Il est important de le nourrir avec une huile de teck la plus naturelle possible et le plus souvent possible. Au minimum 2 fois par an. Au printemps pour le préserver du soleil qui a tendance à le sécher et donc il se creuse et à l’automne contre les pluies qui ont tendance à le rincer et donc il se creuse aussi. Le phénomène est d’autant plus flagrant aux endroits où le teck est protégé ou non. Par exemple un cockpit fermé quasiment toute l’année sauf aux périodes où le bateau est occupé l’été et la plage arrière qui est exposé au vent, à la pluie au soleil toute l’année. Eh bien avec une fréquence de lavage identique le teck de la plage arrière aura une usure beaucoup plus importante que le cockpit.

Il est important de ne pas utiliser de brosses qui ont tendance à rainurer le teck. Utilisé plutôt des tampons abrasifs les plus larges possible avec des produits les plus naturels et les moins agressifs possible.

LES PLEXIS ET LES CRISTALS :

Au moment du nettoyage du bateau essuyé les plexis et cristals pour éviter les traces d’eau même si vous utilisez une centrale anticalcaire. Utilisé un nettoyant vitre avec un chiffon micro vibre pour éviter les rayures. Il est toujours recommandé de rincées les plexis et les cristals à grande eau avant de les nettoyer pour éliminer les poussières et d’éviter les rayures.

Les plexis peuvent être polishés tous comme le gelcoat ou changés.

LES VERNIS :

Plus le vernis est exposé au soleil plus il s’abîme.

Un bois verni en brillant ou en mat avec un vernis ouvert ou fermé, mono ou bi composant c’est entre 5 et 7 couches. Pour protéger tout ce travail il existe qu’une seule solution. Tous les ans il faut refaire une passe. Egrainer légèrement le vernis pour faire une accroche. Bien le dépoussiérer et le dégraisser avant d’appliquer une nouvelle couche.

LES SELLERIES :

Comme pour les autres éléments du bateau, la meilleure conservation est le nettoyage et la protection. Quand le bateau est occupé, utilisées des tauds de protection d’été et aux autres moments autant que possible ne pas les laisser en extérieur. Avant de les rentrer assurez-vous qu’ils sont secs. Pour les toiles munis de cristals ne pas les plier mais les rouler ou les ranger à plat protéger avec des tissus intermédiaires.

Pour les bains de soleil, attention aux crèmes solaires, les taches ne partent pas.

Les 1er signes de faiblesses apparaissent aux coutures, les fils qui deviennent cassants.

Si vous êtes en renouvellement de produits ou en réalisation, prenez rendez-vous pour étudier votre projet.